Déconfinement : le marché immobilier retrouve des couleurs

Trois semaines après le déconfinement, le constat est sans appel : le volume de promesses de ventes a littéralement bondit, au point d’être quatre fois supérieur à mi-avril.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet ci-dessous.

Un nombre de nouvelles annonces en forte hausse

deconfinement-immobilierEn toute logique, le volume de nouvelles annonces a explosé dès le déconfinement. L’essor est tel que ce nombre est désormais supérieur à la période pré-confinement, soit début mars.

Les vendeurs s’activent sur le marché immobilier et ce, tout autant que les acheteurs, comme mentionné plus haut.

Des prix stables

Même si de nombreux experts planchent sur une baisse des prix dans les mois à venir, pour l’instant, il n’en est rien ! Les prix restent stables pour le moment même si la tendance à la hausse a été stoppée par l’apparition du Covid-19.

Pour rappel, les principales villes de France enregistrait des prix immobiliers en hausse de 0,7% début 2020 notamment pour Paris, Lyon, Lille…

Dans le détail, 5 villes enregistrent tout de même des prix à la baisse soit Rennes, Montpellier, Nantes, Nice et Bordeaux. En revanche, du côté de Lyon et Toulouse, les prix augmentent (+0,6% et +0,4% respectivement)

A lire : Nos astuces pour un premier achat immobilier

Des chiffres à prendre avec des pincettes

Attention cependant à ne pas tirer des conclusions trop attives. En effet, les prix constatés sur le mois de mai sont, pour la plupart, le résultat de négociations non achevées pré-confinement. Les premiers jours / semaines du déconfinement ont donc permis de finaliser les négocations pour mener aux signatures.

A noter que 160 000 ventes avaient été mises en pause lors de la mise en place du confinement mi-mars.

A lire : Nos conseils pour l’achat d’une maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *