Accueil » Investir dans l’immobilier : le guide 2021 de l’investissement immobilier » Investir dans l’immobilier au Canada

Investir dans l’immobilier au Canada

L’immobilier continue d’être un investissement majeur pour de nombreuses personnes et plusieurs éléments doivent aller de pair pour garantir la réussite du processus global. Voici 10 conseils pour acheter votre première maison au Canada.

Trouver le bon agent immobilier au Canada

Pour que le processus d’achat se déroule sans heurts, il est très important de trouver un agent immobilier qui soit honnête, prêt à écouter vos besoins, car il peut être une ressource inestimable tout au long de l’expérience d’achat d’une maison, agissant comme un conseiller personnel et un négociateur.

Avoir un acompte en main

Au Canada, vous devez verser un acompte d’au moins 5 % du prix d’achat de la maison, et pour les maisons évaluées à 1 million de dollars ou plus, le minimum est de 20 %. L’une des étapes les plus importantes de l’achat d’une maison est de disposer d’un acompte. Plus le montant de l’acompte est élevé, plus les avantages sont nombreux, comme un paiement hypothécaire mensuel moins élevé.

Vérifiez les rabais et les subventions

Étant donné que l’achat d’une maison coûte cher, et encore plus au Canada où certaines de ses régions métropolitaines ont un marché immobilier surévalué, il est important de vérifier si vous êtes admissible à des rabais ou à des subventions qui feront en sorte que le processus ne soit pas plus coûteux que nécessaire. Voici quelques programmes communs disponibles pour les acheteurs d’une première maison :

Régime d’accession à la propriété : retirez jusqu’à 35 000 $ de votre REER pour verser un acompte sur la maison, sans impôt.
Remboursement de la taxe de transfert des terrains de Toronto : si vous achetez une maison en Ontario, vous pouvez recevoir un remboursement partiel de la taxe de transfert des terrains de Toronto jusqu’à 4 475 $.
Montant pour l’achat d’une maison : un crédit d’impôt non remboursable de 5 000 $.
Remboursement de la TPS/TVH pour les maisons neuves : remboursement partiel de la TPS ou de la TVH que vous avez payée sur le coût de la maison neuve.

Faites le tour du marché

Trouver le taux hypothécaire le plus bas pourrait vous faire économiser des milliers de dollars en intérêts sur la durée de l’hypothèque ; magasinez auprès de différents prêteurs et obtenez la meilleure offre et le taux le plus bas par l’intermédiaire d’un courtier en hypothèques.

Améliorer votre historique de crédit

Pour certaines personnes, les mots « antécédents de crédit » font peur, car lorsque la capacité d’emprunt est faible ou que, pour une raison ou une autre, elles ont eu des problèmes pour payer leurs engagements financiers à temps, le processus d’approbation est généralement frustré auprès des banques.

L’une des façons les plus efficaces d’améliorer votre historique de crédit est de recourir à la plateforme Micarro.ca. Non seulement elle vous aidera à augmenter votre capacité d’endettement, mais elle vous aidera aussi à bâtir votre crédit de façon rapide, sécuritaire et efficace tout en conduisant la voiture dont vous rêvez.

Organisez vos finances et vos papiers

Il est important de comprendre que toutes les dettes ne sont pas mauvaises et ne contribuent pas à l’appauvrissement, la réalité est que la dette est un outil qui joue un rôle très important dans vos ratios d’endettement que le prêteur utilisera pour déterminer combien il vous prêtera, cependant, il est également important de comprendre que « Moins vous avez de dettes, plus vous pouvez emprunter confortablement pour l’hypothèque. »

Préparer un plan financier pour votre investissement immobilier au Canada

Il est essentiel d’établir votre capacité financière pour savoir combien vous pouvez vous permettre. Ainsi, en règle générale, les experts conseillent que le prix de la propriété ne dépasse pas deux fois et demie le salaire.

Obtenir un prêt hypothécaire pré-approuvé

Gardez à l’esprit que la préapprobation hypothécaire est gratuite et ne vous engage en aucun cas auprès d’un seul prêteur, mais qu’elle vous aidera à déterminer le prix d’achat maximum et à choisir la solution la plus adaptée à vos capacités.

Demandez conseil à un avocat

Il n’est jamais inutile de demander à un avocat spécialisé dans l’immobilier d’examiner toute offre d’achat avant de la soumettre, d’effectuer une recherche de titres et de vérifier l’absence de taxes et de privilèges sur la propriété.

Cet article pourrait vous intéresser : investir dans l’immobilier aux USA