Accueil » Le marché immobilier résiste au Covid-19

Le marché immobilier résiste au Covid-19

Malgré la crise sanitaire, le marché immobilier français reste solide. Interviewé par le JDD, David Ambrosiano, président du conseil supérieur du notariat nous explique la situation du secteur immobilier en cette période si particulière.

Une différence notable entre l’Ile de France et la Province

Ainsi, nous apprenons qu’à fin novembre 2020, le nombre de transactions pour l’immobilier ancien n’a reculé que de 4% vs l’an passé et ce, malgré le confinement strict ayant eu lieu entre mi-mars et mi-mai 2020.

A noter cependant l’écart considérable entre l’Ile de France et la Province : la première a enregistré une baisse de 15% des volumes de transactions alors que les chiffres restaient plus solides en Province.

A lire : Investir dans l’immobilier quand on jeune

Quels impacts du Covid-19 en termes de demande ?

De toute évidence, le premier confinement et la pratique étendue du télétravail ont modifié les habitudes des français et donc, leurs demandes et leurs attentes.

Comme expliqué lors de nos précédents billets, la recherche de biens en périphérie des grandes villes, avec des espaces verts et balcons sont privilégiés par les français. La demande s’envole sur des types de biens précis, avec cette envie d’échapper aux zones urbaines au profit de zones rurales.

Quelles tendances pour l’immobilier en 2021 ?

Il est encore beaucoup trop tôt pour évaluer correctement les prévisions pour 2021. De nombreuses variables sont à prévoir avec en premier lieu l’évolution de la situation sanitaire en France. Les éventuels reconfinements / couvres-feu perturbent ainsi les prédictions. A noter cependant que le début d’année 2021 reste solide.

A lire : Investir à l’international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *